© Photo by Alamy

Les bonnes pioches de Challenger Pro League

La Challenger Pro League s’est achevée. De nombreux joueurs ont illuminé cette compétition, au point de constituer de véritables renforts pour les clubs de Jupiler Pro League. Ladbrokes News vous dresse une liste de ces bonnes pioches pour le prochain mercato.

Le Beerschot et Dender ont validé leur ticket pour la Jupiler Pro League et pourront certainement compter sur la majeure partie de leurs éléments forts. Thibaud Verlinden, Tom Reyners, Mardochée Nzita, Apostolos Kostantopoulos pour les Anversois et Bruny Nsimba et Lennard Hens pour Dender.

Les atouts des équipes de pointe

Avec 15 assists, Gaëtan Hendrickx a été le meilleur passeur de la saison. Le capitaine de Deinze aimerait regouter à la Jupiler Pro League. L’ancien Carolo, parfait bilingue, pourrait être courtisé durant ce mercato. L’ancien Virtonais Souleymane Anne de par sa puissance pourrait peser sur certaines défenses de D1.

Le Patro Eisden a réalisé une bonne première saison en D2 et le doit en partie au Guinéen Bafodé Dansoko. Il a souvent pris de vitesse les défenses adverses. Avec 6 buts et 5 assists, il a été l’un des Limbourgeois en vue, mais leur coach Stijn Stijnen est peut-être la meilleure recrue. L’ancien gardien du Club de Bruges réussit sa reconversion d’entraineur au même titre que Timmy Simons, qui est en discussion avancée avec Westerlo.

Zulte-Waregem a raté son objectif de remonter en D1 et plusieurs éléments pourraient quitter le navire. Abdoulaye Traoré a été l’un des joueurs les plus spectaculaires de la saison en Challenger Pro League. L’Ivoirien est sans doute le joueur le plus rapide du championnat. Il a d’énormes qualités en un contre un et peut encore progresser à un niveau supérieur. A 20 ans, il pourrait être un bon placement sur l’avenir.

A Lommel, Karim Dermane a éclaboussé de sa classe le milieu de terrain. Le Togolais a été précieux aussi bien à la récupération qu’à la construction des actions. Malgré quelques fautes d’inattention, il pourrait facilement s’imposer en Jupiler Pro League. Zalan Vancza a également fait forte impression. Cet ailier gauche a passé un cap. Plus souvent décisif, le Hongrois pourrait aussi s’adapter facilement à un niveau supérieur.

Le vivier des équipes U23

Les équipes U23 de la Challenger Pro League regorgent de jeunes talents qui, avec un peu d’expérience, brilleront un jour en D1. Annoncé sur le départ pour l’Étoile Rouge de Belgrade durant l’hiver, Victoy Beniangba est finalement resté en Belgique. L’attaquant du Jong Genk pourrait devenir un atout de choix pour plusieurs clubs de D1. Cette observation s’applique également à plusieurs autres jeunes prodiges limbourgeois : Konstantinos Karetsas, Brad Manguelle, Josue Kongolo et Mike Penders.

Ces quatre espoirs ne tarderont probablement pas à intégrer l’équipe première de Genk. Un prêt dans un club de l’élite pourrait leur permettre de parfaire leurs compétences. À Anderlecht, Nunzio Engwanda est considéré comme un grand talent. Tout recruteur avisé de D1 devrait surveiller attentivement l’évolution de ce jeune joueur dont le style rappelle celui de Vincent Kompany. Nul doute que les Mauves feront tout pour le retenir durant le mercato.

Comment oublier le meilleur buteur ?

Goduine Koyalipou a fait étalage de ses talents de buteur avec Beveren. Ses 16 buts n’ont cependant pas suffi à faire entrer les Waeslandiens dans le Top 6. Cela pourrait inciter l’ancien joueur de Niort à envisager un départ. Des clubs comme OHL, Westerlo ou Saint-Trond pourraient réaliser une belle opération en le recrutant.

Les Francs Borains doivent en partie leur maintien à Yanis Massolin. Le Français s’est révélé lors de la deuxième moitié de la saison. Ce grand gaillard de 1m97 sait également jouer avec ses pieds et dispose d’une excellente frappe à distance.

Ostende étant en faillite, tous ses joueurs sont libres. L’Anglais Zech Medley, un défenseur athlétique avec une saison de Jupiler Pro League à son actif, ainsi que Mohamed Berte, qui aurait sa place en D1 sans prétendre à un statut de titulaire indiscutable, sont à surveiller.